• Sous la coupole - Tom Soluble -2016

    Je descend dans la rue, déjà habituellement je ne vais pas aussi loin, je suis un peu casanier, la dernière fois que je suis sorti du salon ma femme a appelé la Police pour signaler un enlèvement. Ils m'ont retrouvé dans la cuisine, le commissaire voulait appeler TF1, il disait "avec un scoop comme ça je passe commissaire supérieur avec15 euros de prime".
    Mais TF1 y croyait pas, ils sont pas venus.

    J'ai dû quand même m'expliquer, j'ai dit ;
    -Je ne savais pas que c'était comme ça, qu'il y avait de la vaisselle à faire, je croyais juste que c'était un endroit avec des trucs à manger."

    La Police était mitigée, le commissaire à dit;
    - D'autre part je ne vois pas qui aurait eu l'idée de l'échanger contre une rançon ?
    Le sous-commissaire a argumenté:
    - Peut-être qu'il voulait s'échanger contre sa rançon ? Ou bien le contraire il aurait envoyé un message disant que si on ne paie pas il revient ?

    Mais bref, aujourd'hui je descend dans la rue, cela faisait longtemps, rien n'avait changé; il pleuvait.

    Je vois un homme appuyé contre un mur, en sueur, il tremblait, l'air bizarre, au premier regard je vois bien qu'il n'est français que depuis quatre siècles, à priori je pratique la méthode BFM; je me méfie.

    Je m'approche, je lui demande ;
    - ça ne va pas ? Un malaise ? Un rappel d’impôt ? Un communiqué du gouvernement ?
    Il suffoque, j'entends indistinctement;
    - Pire, pire...
    Nous sommes en France et je me demande ce qui peut arriver de pire ?
    Je cherche des précisions, je questionne ;
    - Pire ? Pire ?
    Il entérine:
    - Pire! Pire!

    Il tousse, je crains pour sa survie, je sens bien que c'est très grave, je lui demande, dites moi ce qui ne va pas, donnez moi un indice, pas besoin de me donner un renseignement précis, j'ai chez moi une très valorisante collection de livres, je prendrais le temps de m'instruire sur les
    conséquences de vos déboires.

    Et là, il s'écrit:
    - Alain Finkielkraut a été reçu en séance solennelle sous la Coupole !
    Je m'étonne du peu événementiel, nous voici au stade des bluettes, je lui explique:
    - C'est une banalité, il est académicien, Valls est premier ministre, Si Landru était vivant il serait à la condition féminine, il faut vivre avec son siècle, les bœufs sont des chevaux dans les conserves et les chevaux sont des bœufs au PMU. C'est juste de la modernité, cette pommade factice que le "moderne" se passe entre les fesses les jours de commémoration.

    Le voilà qui tombe en larmes, il s'accroche à mon col, implore:
    -Monsieur ! je n'en peux plus! Achevez moi !

    Voilà.

    Si quelqu'un pouvait me débarrasser du corps le temps que je trouve un meilleur alibi.

    -Tom Soluble -2016 -

    « Amour et confusions – Nathalie Cougny -Librairie Mailden sur PriceMinister - Livres d'occasion »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter