• Rien d'anormal pour ce Dredi. - Les Dredis de Tom Soluble - Extrait -

    Avec Helmut on a repris la colline et j'ai perdu mon clairon. J'ai pleuré. L'Obergefreiter Hans m'a dit qu'on m'en rachètera un autre mais j'étais fâché contre l'ennemi. L’après-midi il a plu , on a fait moins la guerre. Nous avons distillé des feuilles de chênes et des chardons. Cela fait un alcool bizarre. Helmuth est devenu tout jaune avec des yeux rouges, il voulait envoyer la colline à Elga mais il n'a pas trouvé de facteur. Moi, j'ai bien compris que c’était un effet de l'alcool et j'ai essayé de manger mes doigts, hélas, je n'avais ni fourchette, ni couteau. La guerre est déprimante surtout en automne. Je crois que j'ai de la fièvre, c'est une semaine nulle. Demain on doit reperdre la colline, on a pas droit à des chewings gum. L'Oberstleutnant dit que nous ne sommes pas des américains mais il a pas voulu que l'on vérifie sur la carte. Je la sens pas trop cette guerre, je vais reprendre un doliprane. Amitiés , si vous n’êtes pas en vacances profitez-en pour vous reposer.

    « Demain la Jungle. Auteur : Coney Michael G. Bigmagouilles Violette Lazard »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter