• Réseaux marchands et réseaux de commerce : Concepts récents, réalités historiques du Moyen Age au XIXe siècle Damien Coulon

    Alors que l'historiographie a longtemps ignoré le concept de réseau, son succès a été si vif ces dernières années, qu'il en est parfois devenu un terme galvaudé dont la signification diffère en outre selon les disciplines. Pourtant, cette notion-clé apporte un éclairage nouveau sur les chaînes de relations entre négociants qui se déploient, voire structurent l'espace européen dès la fin du Moyen Âge, dépassant le strict cadre de l'histoire économique par l'intégration de données sociales et culturelles, dont le rôle se révèle souvent décisif.
    Afin d'approfondir cette nouvelle approche, l'équipe de recher­che en Sciences Historiques de l'Université de Strasbourg a organisé plusieurs journées d'études sur les réseaux marchands entre la fin du Moyen Âge et le XIXe siècle. En variant les angles d'appro­che, elle a pu en apprécier les forces de cohésion et les logiques systémiques, montrant que les réseaux constituent des postes d'observation privilégiés des sociétés et qu'ils contribuent à mieux faire comprendre la genèse de notre économie mondialisée.



    « L'image de Vienne et de Prague à l'époque baroque (1650-1740) : Essai d'histoire des représentations Eve Menk-Bertrand L'espace du Saint-Empire : Du Moyen Age à l'époque moderne Christine Lebeau »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter