• Philip K. Dick Mensonges & Cie

    Sur la neuvième planète de Fomalhaut est installée une colonie utopique. Climat de rêve, végétation  luxuriante, vastes territoires vierges.
    On comprend que les habitants d'une Terre surpeuplée aspirent à y émigrer.
    Grâce à la téléportation, on peut s'y rendre en quinze minutes.
    Mais pour des raisons techniques, on ne peut pas en revenir. Et seuls les messages des heureux colons, abondamment diffusés par la télévision, vous permettent de vous faire une idée de la vie idyllique qui vous attend là-bas, à vingt-quatre années-lumière.
    Et si c'était mensonges & Cie ?
    Pour en avoir le coeur net, Rachmaël ben Applebaum, l'entrepreneur de transports spatiaux ruiné par la téléportation et qui n'a plus rien à perdre, décide d'aller y voir. Par la voie lente de l'espace ordinaire. Evidemment, il lui faudra dix-huit ans...

    Voici l'un des romans les plus insolites de Philip K. Dick, le plus prestigieux et le plus ironique des auteurs américains de science-fiction.
    « William Faulkner Le bruit et la fureurRENE CHAR LA PAROLE EN ARCHIPEL »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter