• Moïse Cordovéro, Le Palmier de Débora.

    Moïse Cordovéro, Le Palmier de Débora. Edition, traduction, introduction et commentaire, Verdier, Lagrasse, 1985.

     Rabbi Moïse Cordovéro (1522-I570) est une des plus hautes figures de la cabale de Safed.
    Dans le présent traité qui, très significativement, se présente comme un exposé éthique, il condense magistralement les grandes intuitions de la cabale. Les exigences qu'implique " la ressemblance à Dieu " qui est commandée à l'homme forcent la pensée cabalistique à exprimer, avec hardiesse et radicalité, sa plus intime parole. C'est que - et c'est là le message du livre -, le rapport à Dieu est en jeu concrètement dans le rapport au prochain.
    Destiné à un large public, Le Palmier de Débora a été souvent reçu comme un guide de morale. Mais l'on se leurrerait à n'y voir que cet aspect. Ce petit livre est sans doute la percée éthico-métaphysique la plus franche de la pensée juive dans son ensemble, tant sa langue et son contenu mêlent de façon aiguë la plus haute mystique et la plus exigeante pratique. La simplicité du texte, sa vibrante clarté est l'écrin qui recèle une profondeur de pensée rarement atteinte.
    « CHARLES MOPSIK LE ZOHARCHARLES MOPSIK Le Livre hébreu d’Hénoch »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter