• MICHEL DANSEL AU PERE LACHAISE

    MICHEL DANSEL

    AU PERE LACHAISE

    Avec ses quarante-quatre hectares enchâssés sur le terrain escarpé de l'ancienne commune de Charonne, le cimetière du Père-Lachaise, planté de quelque douze mille arbres, subsiste comme le plus vaste, le plus historique, le plus religieux, le plus romantique, le plus aéré, le plus insolite, et le plus érotique des promenoirs qui dominent Paris.
    Cette nécropole abrite le plus grand nombre de personnages célèbres au kilomètre carré. Véritable capitale des morts, elle ne s'apparente en rien à d'autres cimetières, tant par sa promiscuité d'honneur que par son passage des vivants. Kaléidoscope unique sur le compte de la tête de l'homme, qui en impose même dans la mort, le Père-Lachaise capte dans ses feux follets un public d'hédonistes. En effet, il me faut tout de suite préciser que les visiteurs de circonstance sont ici minoritaires. Avec leurs bouquets, leurs visages ravalés par les larmes, et leurs vêtements de deuil, ils redonnent à ce lieu une atmosphère funèbre qui rassure le promeneur benoît.
    Je ne cesse de proclamer que ce site constitue un bastion de la friponnerie, de l'humour et de la sexualité. Avant de vous corrompre par ma vision extatique, je voudrais vous conter mon inclination nécromantique.
    « CHARLES BUKOWSKI PULPParagraphes Bouquiniste »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter