• MAURICE MAGRE A LA POURSUITE DE LA SAGESSE

    MAURICE MAGRE

    A LA POURSUITE DE LA SAGESSE

    Poursuivre la sagesse, c'est avant tout aller vers " Quelque Part ".
    Maurice Magre, l'homme qui partit chercher l'amour et trouva la sagesse, s'embarqua en 1935 vers le dernier comptoir français des Indes. L'Ashram de Pondichéry lui ouvrit ses portes et son grand maître Sri Aurobindo, en l'accueillant, lui délivra une vérité si précieuse que Maurice Magre la dévoila dans ce livre. A la croisée de toutes les philosophies orientales, L'Ashram de Pondichéry est la preuve qu'il n'y a pas de religion supérieure à la vérité.
    Maurice Magre (1877-1941) n'est pas mort, c'est seulement un vivant qu'on ne voit plus et qu'on n'entend plus. 
    « MAURICE MAGRE LA LUXURE DE GRENADEMAURICE MAGRE LE LIVRES DES VISIONS DIVINES »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter