• La tragédie du Réseau Prosper : Avril-août 1943 Richard Seiler

    Présentation de l'éditeur

    Lorsque Churchill ordonna à ses services : " Et maintenant, mettez le feu à l'Europe ", savait-il que ceux-ci seraient conduits à éliminer l'un des plus importants maillons de la résistance française ? La tragédie du réseau Prosper reste, en effet, l'une des grandes énigmes du combat mené par les services secrets au cours de la Seconde Guerre mondiale. Son brutal démantèlement par les Allemands, en 1943, après une longue période d'infiltration par leurs espions, conduisit à l'arrestation et à la déportation de plus de mille personnes, dont peu revinrent. Et ces rescapés, honteusement lâchés ensuite par les Pouvoirs publics, durent souvent affronter des accusations d'incompétence et de trahison. Pourquoi ? Churchill les sacrifia-t-il sciemment afin de protéger les préparatifs du débarquement en Normandie dont ce réseau n'avait pas connaissance, laissant ainsi les Allemands persuadés que le jour J surviendrait dans le Pas-de-Calais où ils avaient commencé à rassembler leurs forces de frappe ? Après avoir passé en revue toutes les sources d'information disponibles, Richard Seller livre le dossier complet de cette ténébreuse affaire, où plane le cynisme terrifiant des hommes au pouvoir.
     

    Quatrième de couverture

    Lorsque Churchill ordonna à ses services : « Et maintenant, mettez le feu à l'Europe », savait-il que ceux-ci seraient conduits à éliminer l'un des plus importants maillons de la résistance française ? La tragédie du réseau Prosper reste, en effet, l'une des grandes énigmes du combat mené par les services secrets au cours de la Seconde Guerre mondiale. Son brutal démantèlement par les Allemands, en 1943, après une longue période d'infiltration par leurs espions, conduisit à l'arrestation et à la déportation de plus de mille personnes, dont peu revinrent. Et ces rescapés, honteusement lâchés ensuite par les Pouvoirs publics, durent souvent affronter des accusations d'incompétence et de trahison. Pourquoi ? Churchill les sacrifia-t-il sciemment afin de protéger les préparatifs du débarquement en Normandie dont ce réseau n'avait pas connaissance, laissant ainsi les Allemands persuadés que le jour J surviendrait dans le Pas-de-Calais où ils avaient commencé à rassembler leurs forces de frappe ?

    Après avoir passé en revue toutes les sources d'information disponibles, Richard Seiler livre le dossier complet de cette ténébreuse affaire, où plane le cynisme terrifiant des hommes au pouvoir.

     

     

    « Je m'amuse en comptant.Vivre l'Eglise pour le monde - Le Manifeste de Berneuchen »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter