• Histoire du vandalisme - Les monuments detruits de l'art francais.



    Le livre de Louis Réau s'arrêtant en 1958, il importait de le mettre à jour. Michel Fleura, directeur d'études à l'École pratique des Hautes Études, IVe Section, assisté de Guy-Michel Leproux, chargé de recherche au CNRS, a donc dressé le tableau, très noir, des quarante dernières années, en le ponctuant d'une centaine de photographies qui complètent les soixante-quinze illustrations reprises de l'édition originale. En dénonçant « les crimes de lèse-beauté qui sont aussi des crimes de lèse-patrie », Louis Réau souhaitait inspirer l'horreur de toute forme de vandalisme aux générations nouvelles. On ne saurait dire que cette ambition ait perdu de son actualité.

    GEORGES LIÉBERT
    « Dictionnaire de la betise.Dictionnaire des symboles, mythes et croyances - Corinne Morel »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter