• «Ecoute. petit homme! Wilhelm Reich.

    «Ecoute. petit homme!
    Ils t'appellent « petit homme". "homme moyen", "homme commun"; ils annoncent qu'une ère nouvelle s'est levée. "I'ere de l'homme moyen".
    Cela. ce n'est pas toi qui le dis, petit homme! Ce sont eux qui le disent. les vice-présidents de grandes nations, les leaders ouvriers ayant fait carrière, les fils repentis des bourgeois. les hommes d'Etat et les philosophes.
    Ils te donnent ton avenir mais ne se soucient pas de ton passe.
    Tu es l'héritier d'un passé horrible. Ton héritage est un diamant incandescent entre tes mains. C'est moi qui te le dis!
    Un médecin. un cordonnier, un technicien, un éducateur doit connaître ses faiblesses s'il veut travailler et gagner sa vie. Depuis quelques années, tu as commencé à assumer le gouvernement de la terre. L'avenir de l'humanité dépend donc de tes pensées et de tes actes. Mais tes professeurs et tes maîtres ne te disent pas ce que tu penses et ce que tu es réellement; personne n'ose formuler sur toi la seule critique qui te rendrait capable de prendre en main ta propre destinée. Tu n'es "libre" que dans un sens bien déterminé: libre de toute préparation a la maîtrise de ta propre vie, libre de toute auto-critique.),

    Wilhelm Reich. ne en 1897, a d'abord mené une carrière de psychanalyste et s'engagea dans l'extrême gauche. En 1939. il émigre aux Etats-Unis où il fonde l'Orgone Institute. Victime de l'hostilité du milieu médical et d'une campagne de dénigrement, il est condamné à deux ans de prison et meurt le 3 novembre 1957 au pénitencier de Lewisbourg.




    « Toxic : Obésité, malbouffe, maladies... Enquête sur les vrais coupables.Dictionnaire de la betise. »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter