• ALAN SILLITOE LA SOLITUDE DU COUREUR DE FOND

    ALAN SILLITOE
    LA SOLITUDE DU COUREUR DE FOND

    La Solitude du coureur de fond est le soliloque d'un jeune délinquant convié par ses qualités d'athlète à un destin exceptionnel. Autorisé à courir en dehors de la maison de correction où il séjourne, il porte en lui les espoirs d'une bourgeoisie bien-pensante qui espère en faire un exemple de réhabilitation sociale.
    Au fil de l'épreuve à laquelle il participe, le jeune Smith se remémore son parcours familial et social. Il démontre, dans une admirable langue populaire, que les «irréguliers » ont leur honnêteté et une étrange droiture dont on ne suit pas sans émotion le cheminement. Et Smith n'est peut-être pas prêt à suivre à la lettre les injonctions d'une société qui, avant de le porter aux nues, l'a rejeté. La fin de sa course en sera une superbe illustration...
    « Albert Cossery Les fainéants dans la vallée fertileHans Fallada Seul dans Berlin »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter